Les maisons de Noël

Les maisons de Noël

28 août 2013 0 Par

étable de Nazareth

Tradition des maisons de Noël

En plus des décorations de Noël classiques comme les boules, les guirlandes, les santons, les figurines, la crèche, les bougies et les étoiles, les maisons, souvent oubliées, tiennent pourtant une place importante et sont très significatives dans l’histoire et l’environnement de la Nativité. Voyez pourquoi…

D’abord, les maisons forment le village de Noël, et la plus humble d’entre elles est l’étable de Nazareth, ce type de bâtiment où l’enfant Jésus a vu le jour. La crèche de Noël y trouve tout son sens mais nous ne nous étendrons plus sur ce détail. La maison revêt d’autres aspects spirituels aussi profonds et dignes d’intérêt les uns que les autres.

La chanson d’Anne Mayol intitulée « Nous sommes la maison que Dieu construit » décrit si bien le premier aspect de la maison. Saint Paul le confirme dans sa lettre aux Ephésiens : « En Lui, vous êtes, vous aussi, des éléments de la construction pour devenir par l’Esprit Saint la demeure de Dieu ». Ainsi, chaque chrétien est appelé à être la maison de Dieu, à l’image de l’église, ce lieu de rassemblement qui abrite sa présence. Les Saintes Ecritures rappellent également que Salomon a bâti une maison pour Dieu, le Temple de Jérusalem.

La maison est un lieu d’habitation. Jésus y pénétrait souvent pour guérir ou bénir les occupants, comme il l’a fait chez Simon et André où il rétablit la santé de la belle-mère de Simon, ou chez le petit collecteur d’impôt Zachée où il prononçait sa bénédiction. Ainsi, les chrétiens sont encouragés à confier leur maison au Seigneur.

Enfin, la Bible évoque la maison pour définir la descendance en affirmant que Jésus, par Joseph, est issu de la maison de David.